Le musicien Adam Schlesinger mort à 52 ans

By Ben Hamill - Avril 03 2020
Partager

Personnel réduit chez les Flames & Oilers

Nous vivons en effet une époque sans précédent. La pression financière causée par le coronavirus fait payer un lourd tribut aux industries du monde entier et il semble bien qu'aucune industrie ne soit épargnée. L'industrie du sport est sans aucun doute l'une des plus touchées, avec l'annulation officielle de tout, des Jeux olympiques à Wimbledon, ce qui ne s'est pas produit depuis la deuxième guerre mondiale.

Lire la suite...  Le Suivi Des Téléphones Mobiles Pourrait Etre Utilisé Pour Lutter Contre Covid-19

Les Oilers d'Edmonton et les Flames de Calgary ont annoncé lundi que des réductions temporaires de personnel devaient être mises en œuvre afin de compenser les pertes financières importantes dues aux reports et annulations d'événements à grande échelle. Cela impliquera que la société mère Calgary Sports and Entertainment (CSEC) licencie temporairement au moins 150 membres du personnel à temps plein, ce qui, selon l'entreprise, correspond à plus de la moitié de l'ensemble de son personnel.

Plus de salaire, plus de perte

Lundi, l'entreprise a informé les membres du personnel concernés des mises à pied qui devaient prendre effet le 13 avril, soit un préavis officiel de deux semaines. Les membres du personnel restants n'en sortiront pas indemnes non plus. Des réductions salariales de 10 à 25 % seront appliquées de manière généralisée, indépendamment du poste ou de l'ancienneté.

Le CSEC a en effet déclaré que ceux qui gagnent le plus devront renoncer à une plus grosse somme, en ce qui concerne leur salaire. Le taux de réduction des salaires mis en œuvre par l'entreprise augmentera proportionnellement aux niveaux de ces salaires, ce qui signifie que les personnes occupant des postes de direction recevront le pourcentage de réduction le plus élevé par rapport au reste du personnel.

Les cadres ont un rôle à jouer

Oilers Entertainment Group (OEG), société mère des Oilers ainsi que des Oil Kings de la Ligue de hockey de l’Ouest, a entre-temps créé une forme de financement d'assistance aux employés dans le but d'aider son personnel à survivre à une réduction temporaire de quelques 139 employés, également en vigueur depuis le 13 avril.

Les programmes gouvernementaux permettront au personnel de l'OEG d'être payé entre 75 et 90 % de leur salaire habituel. Les cadres supérieurs des Oilers ont annoncé la semaine dernière, dans un geste sans précédent mais hautement admirable, qu'ils seraient prêts à renoncer à entre 50 et 100 % de leur rémunération afin d'aider à soutenir ceux qui occupent des postes moins bien rémunérés pendant la durée de la crise mondiale du coronavirus. Il est généralement admis que les membres de l'exécutif disposent d'un coussin financier beaucoup plus important sur lequel ils peuvent compter pour atténuer le choc que ceux dont les marges de revenus disponibles sont plus faibles.

Partager