Grand prix canadien 2020 de la F1 annulé

By Ben Hamill - Juillet 31 2020
Partager

Grand prix canadien 2020 de la F1 annulé

La crise sanitaire mondiale en cours a fait une autre victime. À cause du coût élevé d’apporter des autos de l’Europe vers l’Amérique du Nord, et qu’aucun spectateur n’avait le droit d’être assis dans les gradins selon les ordonnances des autorités de la santé publique, le Grand prix canadien 2020 de Formule 1, se déroulant chaque année à Montréal, a été officiellement annulé.

Les organisateurs de la course ont confirmé l’annulation le 24 juillet, peu de temps après avoir été informés par le président de la F1, Chase Carey, du résultat de la décision concernant la combinaison des coûts élevés avec le fait d’aucun spectateur présent. Sans spectateur, et de par ce fait sans revenu, l’événement devenait soudainement plus viable, a dit François Dumontier, président du Grand prix canadien.

D’autres courses de la F1 planifiées pour les É.-U., le Mexique et le Brésil pour le reste de l’année ont également été annulées.

Lire La Suite...George Russell, vainqueur du GP virtuel de F1 du Canada

L’annulation : une grosse déception

Ce qui rend l’annulation encore plus décevante, a dit Dumontier, a été que les deux coureurs nés à Montréal, Nicholas Latifi et Lance Stroll, ont été prévus participer à l’événement de cette année. Cela ne s'est jamais produit dans l’histoire de la F1 que deux coureurs « maison » aient été inclus dans un même championnat. Si l’événement de la course de 2020 se serait passé tel que prévu, Stroll et Latifi aurait fait histoire dans la Formule Un canadienne.

Les officiels de la Formule 1 ont il y a à peine trois semaines envoyés les attributions de garage pour tous les conducteurs qui devaient rivaliser dans l’événement. Cela, a dit un Dumontier clairement désenchanté, a seulement rendu l’annulation encore plus imprévue.

Initialement prévu pour se dérouler du 12 au 14 juin, l’événement a été reporté à plus tôt à avril. Les organisateurs ont dit à ce moment-là que l’idée était de présenter l’événement au cours de la fin de semaine de l’Action de Grâce, en octobre. Les détenteurs de billets sont libres de demander un remboursement des organisateurs de l’événement, ou d’utiliser leurs billets en 2021.

Le Grand prix canadien survivra, a dit Dumontier. Puisque les organisateurs n’ont toujours pas préparé les installations de la course, aucune dépense importante n’a eu lieu jusqu’à date.

Dur coup pour l’industrie du tourisme

L’industrie qui va sans doute souffrir le plus fort impact de tous est celle du tourisme, a poursuivi Dumontier. Puisque près de 56 pour cent de tous les détenteurs de billets annuels viennent de l’extérieur de Montréal, l’événement annuel contribue à des millions pour l’économie locale. L’industrie hôtelière a rapporté un taux d’occupation de 94 pour cent pendant la présentation de l’an dernier du Grand prix canadien de Formule Un. La course de l’an dernier a été gagnée par le conducteur de Mercedes, Lewis Hamilton (G.-B.).

La Formule Un a, pendant ce temps, confirmé que les courses européennes continueront sans aucun doute à l’automne.

Misez sur les PLUS IMPORTANTES courses en ligne. Inscrivez-vous MAINTENANT à un bookmaker!

Partager