Google permettra à ses utilisateurs de limites les annonces de jeu

By Ben Hamill - Décembre 14 2020
Partager

Google permettra à ses utilisateurs de limites les annonces de jeu

Google a fait l'annonce que à l'avenir elle permettra à ses utilisateurs de limiter le nombre d'annonces vues parmi certaines catégories : surtout l'alcool, mais avec le jeu comme option supplémentaire. Il est prévu que cette nouvelle option soit mondiale pour YouTube et Google Ads. Elle entrera en vigueur lors du premier trimestre de 2021. Sundar Pichai, directeur en chef chez Google, a indiqué que la mise en place de l'option débutera avec les annonces YouTube pour les États-Unis avant toute extension mondiale et avant de passer aux Google Ads.

Debbie Weinsten, VP chez Youtube et aux solutions mondiales de vidéo pour Google, a émis une déclaration en ligne confirmant la décision comme une réponse aux divers commentaires reçus de ses utilisateurs. En majorité, ils préfèrent voir moins d'annonces dans certaines industries. Avant cette option, les joueurs pouvaient dissimuler seulement des annonces individuelles spécifiques grâce à l'utilisation du bouton « Sourdine » (Mute, en anglais). Il n'était par contre pas possible de limiter des catégories d'annonces au complet.

Par contre, a ajouté Weinstein, l'option n'éliminera pas complètement les annonces sur l'alcool et le jeu. Elle limitera uniquement les annonces présentant du contenu s'applicant. Weinstein a poursuivi en indiquant que la décision de limiter les annonces pourra être annulée par l'utilisateur.

Lire La Suite...Google Stadia lance des jeux gratuits

Biden « favorisé » face à Trump

Google a depuis longtemps subi les critiques concernant son approche de la publicité en général. Malgré tout, l'entreprise continue de prétendre que cette transparence et contrôle ont toujours été et resteront des priorités de premier plan sur l'agenda du géant des moteurs de recherche.

 Cette dernière décision de Google est une réponse partielle à l'attaque lancée sur l'entreprise par les supporteurs du Président américain Donald Trump. Les critiques prétendent que des entreprises comme Google, Facebook et Twitter ont permis des « publications positives » favorisant le nouveau président élu Joe Biden. Ces mêmes entreprises auraient filtrer toute propagande négative à son sujet. Les supporteurs du président défait prétendent que l'approche contraire exacte a été appliquée au contenu associé à Trump.

Clore la boucle par rapport aux élections

À présent que les États américains ont certifié les résultats de l'élection présidentielle de 2020, et selon les informations fournies par Engadget, site de nouvelles technologiques, YouTube va frapper fort sur la désinformation électorale en enlevant tout contenu prétendant une erreur ou une fraude électorale.

L'entreprise va également, semble-t-il, fournir par le biais de ses Comités de « vérification de faits » de l'élection, un lien vers la page officielle du Bureau du registre fédéral. Cette page confirme que Joe Biden a gagné les élections de 2020. De plus, l'entreprise prétend que ses efforts anti-désinformations tout au long de la phase préparatoire jusqu'aux élections ont été efficace. YouTube a retiré depuis septembre 2020 plus de 8 000 canaux et vidéos présentant des déclarations trompeuses ou dangereuses.

En octobre, des sénateurs républicains ont accusé Facebook, Google et Twitter d'avoir ni plus, ni moins, censuré les conservateurs sous le prétexte de modération de contenu. Il y va de même pour le Président Donald Trump qui est connu pour ses critiques des géants d'Internet dans leurs habitudes de « vérifier les faits » de ses déclarations publiques.

Obtenez la MEILLEURE action de jeu pour de l'argent réel en ligne. Inscrivez-vous à un CASINO!

Partager