Apple encore une fois critiqué pour ses pratiques arbitraires

By Ben Hamill - Octobre 30 2020
Partager

Apple encore une fois critiqué pour ses pratiques arbitraires

Ce sont les règles arbitraires d'inclusion et d'exclusion du géant de la technologie et fabricant d'iPhones, Apple Inc., qui sont à l'origine du lancement des jeux en nuage de Facebook sur Android, mais pas sur iOS. L'échec du lancement de Facebook sur les appareils Apple est la dernière accusation en direction d'Apple concernant ses prétendues tentatives de monopoliser l'industrie du jeu sur téléphone cellulaire en imposant ses politiques à ses rivaux de l'industrie.

Les jeux en nuage de Facebook permettront aux utilisateurs d'Internet et sur Android d'essayer des jeux gratuits sans avoir à quitter la plateforme de médias sociaux. Les jeux sont diffusés en continu directement depuis les centres de données du géant des médias sociaux et peuvent en outre être consultés et joués instantanément, sans téléchargement préalable. Cela rend bien sûr le concept très similaire aux jeux et services offerts par Microsoft et Google Stadia.

Lire La Suite...Apple, critiqué pour son monopole sur les apps de mobiles

Une guerre à caractère personnel

Le dernier coup d'éclat fait bien sûr partie d'une guerre des mots qui remonte à mars 2018 et d'un commentaire fait à l'époque par le PDG d'Apple, Tim Cook. Dans son commentaire, le grand patron d'Apple a critiqué Facebook pour la façon dont il a géré la question de la vie privée des utilisateurs à la suite de la révélation du scandale de Cambridge Analytica sur la protection des données.

Le commentaire de Cook a instantanément déclenché une guerre entre les deux sociétés, et c'est une campagne de diffamation croisée qui se poursuit sans interruption depuis.

Malgré cela, les récentes plaintes de Facebook concernant les politiques de l'App Store d'Apple ne sont pas vraiment infondées ni même déraisonnables. À tel point que les responsables législatifs de Washington ont maintenant été conduits à enquêter sur Apple et plusieurs autres grandes entreprises technologiques dans le cadre des lois antitrust.

Apple fait ce qu'il veut

La controverse en ce qui concerne le fabricant d'iPhone porte principalement sur la nature des critères utilisés par l'entreprise pour déterminer quelles applications rejeter et lesquelles autoriser en termes de prestations à des tiers à partir de son App Store.

Apple prétend interdire principalement les applications qui cherchent à distribuer des logiciels comme objectif principal et toutes les applications qui contiennent du code créant une "interface de type boutique". Mais selon Jason Rubin, vice-président des initiatives spéciales de jeux de Facebook, ce que le géant du mobile essaie de faire, c'est de détourner les utilisateurs des applications tierces et de les orienter vers ses propres applications. Les consommateurs subissent les répercussions des politiques d'Apple et sont même "pénalisés", a déclaré Rubin.

Le fabricant d'iPhones n'a pas vraiment fait de commentaires utiles en réponse aux questions posées par Facebook, a expliqué Rubin, la seule réponse qu’il n’ait jamais reçue étant que cela relève du règlement.

Profitez de JEUX DE CASINO en ligne et sur téléphone cellulaire sans tracas. Jouez pour GAGNER !

Partager