La salle de bingo de Saskatoon dit qu'elle n'est pas contagieuse

By Ben Hamill - Décembre 10 2020
Partager

La salle de bingo de Saskatoon dit qu'elle n'est pas contagieuse

Le Centre de bingo de la ville de Saskatoon s'est emporté contre les officiels sanitaires de la Saskatchewan concernant leur avertissement du 24 octobre sur la possibilité que le Centre soit devenu potentiellement « super contagieux » au niveau des infections. Malgré l'éclosion du 3 novembre survenue au Centre, entraînant un résultat positif à ce niveau de la part du directeur des opérations de jeu et de deux autres membres du personnel, le lieu insiste que d'être considéré « super contagieux » est injuste et sans mérite.

Bien que le directeur des opérations de jeu, Gordy Ouellette, dit qu'il n'y a aucune façon d'être sûr à 100 % comment l'éclosion s'est déclenchée, il est injuste de blâmer la propagation des infections sur les salles de bingo de la ville de Saskatchewan. Le Centre de bingo de la ville, a expliqué Ouellette, a tout fait en son pouvoir pour aider à combattre la propagation de toute infection possible.

Lire La Suite...Une Salle De Bingo Applique La Règle Pas De Masque, Pas De Jeu

Le Centre a fait son devoir

Les protocoles de santé et de sécurité mis de l'avant par le Centre avant sa fermeture temporaire du 25 novembre comprenaient : la distanciation physique, des barrières érigées entre les comptoirs des ventes et les kiosques généraux, l'encouragement de l'utilisation de masques par tous les visiteurs et employés, et la désinfection régulière et améliorée de toutes les surfaces, y compris les chaises, les tables, les comptoirs, les salles de bain, les poignées de portes, et plus.

Le Centre a également enlevé au moins 250 chaises de la salle et de la zone du bingo en général. Les chaises restantes ont alors été divisées en trois groupes consistant en des espaces pour des groupes de six joueurs ou moins. Le lieu, a dit Ouellette, a été au-delà de ce que l'Autorité sanitaire de la Saskatchewan (SHA) demandait. Le Centre possède le rapport requis pour prouver tout cela.

Le 25 novembre, le gouvernement a annoncé de nouvelles restrictions temporaires concernant les casinos, les salles de bingo, et tous les autres lieux de divertissement en direct situés dans l'ensemble de la province. La limite d'occupation d'un maximum de 30 personnes a laissé la majorité des lieux de bingo de la province avec aucune autre option que de fermer de manière temporaire leurs portes jusqu'au 17 décembre.

Pas de bingo... pas d’œuvres de bienfaisance

Ce sont les œuvres de bienfaisance et les groupes communautaires locaux les plus touchés par les diverses fermetures. Ils dépendent des salles de bingo pour leur revenu mensuel, a indiqué Ouellette. À présent que 55 œuvres de bienfaisance et groupes n'ont plus une seule salle de bingo à leur disposition, toutes leurs initiatives de levée de fonds ne peuvent continuer. Ouellette a de plus ajouté qu'au moins 3 millions $ CA devront être « perdus » dans l'ensemble de l'industrie locale à cause des plus récentes fermetures.

La priorité est à présent de trouver une façon de s'en sortir afin de pouvoir ouvrir le 17 décembre, a continué Ouellette. Sinon, plusieurs des œuvres de bienfaisance soutenues par le Centre n'auront tout simplement plus de sources de revenu à leur disposition. Ouellette a continué en disant qu'afin que le Centre de bingo de la ville rouvre ses portes le 17 décembre, sa limite d'occupation devra être portée à au moins 140 personnes en même temps.

Partager