Syndicats scandalisés par licenciements OLG

By Ben Hamill - March 28 2020
SHARE

Syndicats scandalisés par licenciements OLG

Les syndicats demandent aux chefs d'entreprise et aux dirigeants canadiens de faire appel à tous les moyens à leur disposition pour sauver des emplois et éviter autant que possible les licenciements. Le Syndicat des employés de la fonction publique de l'Ontario a exprimé sa déception et son dégoût quant à la manière dont la Société des loteries et des jeux de l'Ontario gère la situation après que diverses lettres de licenciement aient été envoyées à ses membres dans toute la province.

Lire la suite... Evoplay nomme Ivan Kravchuk comme PDG

Le président du syndicat Warren Thomas semble être d'avis que l'opérateur agit dans la précipitation et gère les effets du coronavirus sur l'industrie locale des casinos en toute hâte. Thomas a évoqué le fait que le virus paralysait en fait plusieurs industries de manière générale, insinuant que comparativement, l'opérateur ne faisait pas un très bon travail pour gérer la crise.

L'Ontario paralysée par le Covid-19

Mais si l'on regarde la situation dans son ensemble, il est tout à fait évident que l'Ontario souffre d'un volume particulièrement élevé de cas de Covid-19. En date du 25 mars, il y avait 688 cas confirmés de coronavirus, et 13 personnes sont décédées des suites de l'infection.

Le fait que la situation soit dynamique et totalement inédite n'aide pas, surtout quand les industries doivent prendre des décisions urgentes et immédiates concernant la meilleure voie à suivre. L'équilibre entre les licenciements et la garantie de la survie à long terme des entreprises est pour le moins précaire. Mais le fait que les syndicats ne se réjouissent pas du tout des milliers de travailleurs qui risquent aujourd'hui de perdre leur emploi est également parfaitement compréhensible. Ils sont, après tout, chargés de veiller à ce que les droits et les moyens de subsistance de leurs membres soient protégés.

Les syndicats blâment les opérateurs

Les casinos doivent malheureusement compter sur les rassemblements de personnes pour que leurs activités commerciales restent fructueuses. Ainsi, un blocage provincial ne rend pas service à l'industrie.

Mais les syndicats soutiennent que la pandémie mondiale et la fermeture des portes des casinos dans tout le pays ne sont pas les seuls facteurs responsables de cette situation de quasi catastrophe nationale. La privatisation des casinos, tant au niveau provincial que national, a eu un effet particulièrement négatif sur l'industrie des casinos en général, du moins dans l'esprit des syndicats.

Thomas affirme que la Société des loteries et des jeux de l'Ontario souhaite préserver les chiffres qui vont figurer dans les rapports financiers de fin d'année au lieu de chercher des moyens de sauver les milliers d'emplois qui se trouvent actuellement en danger à cause du coronavirus.

Continuez à gagner EN LIGNE ! Jouez aux JEUX DE CASINO les plus passionnants 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Tags
SHARE