Découverte d'un projet de casino tribal illégal

By Ben Hamill - Juin 12 2020
Partager

Découverte d'un projet de casino tribal illégal

Une récente descente de police menée sur un total de six boutiques illégales de cannabis qui appartiendraient à la nation Oneida de la Tamise et seraient gérées par elle, a révélé bien plus qu'une simple présence illégale de marijuana. La Première nation travaillait apparemment aussi sur une proposition de complexe de casinos qui n'avait pas encore été portée à l'attention de Gateway Casinos & Entertainment ou du grand public de London et de Chatham d'ailleurs.

Selon les informations découvertes dans le rapport, la Première nation Oneida souhaiterait développer un casino tribal dans les environs de London et de Chatham. Le souci majeur est que Gateway bénéficie de droits exclusifs de développement de casinos à London et à Chatham. Et selon le porte-parole de Gateway, Rob Mitchell, la société n'est pas du tout ouverte aux négociations avec les opérateurs de casinos tribales intéressés par l'obtention de droits de développement de casinos dans les régions mentionnées.

Lire La Suite...La police confirme une importante appréhension du jeu de Hong Kong

16 mois de travail (secret)

D'après les informations contenues dans le rapport saisi, le nouveau projet de développement de casino tribal est en préparation depuis 16 mois, le tout sans aucune consultation avec les propriétaires légitimes des droits de développement de casino applicables, à savoir les casinos Gateway. Un plan communautaire complet, comprenant des consultations avec les membres de la communauté, a déjà été réalisé dans le cadre du projet secret de la Première nation.

Le plan est qu'une fois le projet achevé, la nation Oneida de la Tamise deviendrait le propriétaire majoritaire du nouveau casino tribal. Le problème est que Gateway supervise l'ensemble de la région, qui comprend le casino Gateway de London Western Fair District, le casino Cascades de Chatham et le casino en cours Starlight de London. L'opérateur prévoit de lancer ses activités dans son casino Starlight de London d'ici l'été 2021.

Gateway reste en charge

Le fait que Gateway ait obtenu en 2017 les droits de fournisseur de services complets pour les jeux de hasard du Nord et du Sud-Ouest va à l’encontre des nouveaux plans de développement de la Première nation. Il semble toutefois que la nation Oneida de la Tamise soit sur le point d'essayer de le contester.

Lorsqu'on lui a demandé une réponse et des explications concernant la proposition de casino tribal saisi, la grande cheffe des Oneidas, Jessica Hill, a répondu de façon effrontée que les casinos Gateway ont sans doute leur propre conception de l'exclusivité, mais que la nation tribale continuera à chercher de nouveaux moyens de soutenir son peuple financièrement.

Il semble en tout cas qu'il s'agisse d'une dispute litigieuse qui n'est pas sur le point de se terminer sans faire de bruit.

Jouez dans les casinos canadiens LÉGAUX. Inscrivez-vous EN LIGNE !

Partager