La police confirme une importante appréhension du jeu de Hong Kong

By Ben Hamill - Mai 08 2020
Partager

La police confirme une importante appréhension du jeu de Hong Kong

La police a confirmé avoir attrapé de plein force un imposant syndicat criminel du jeu illégal opéré par des délinquants de Hong Kong. L’organisation illégale invitaient sans crainte les joueurs à parier sur du blackjack en ligne, du poker et des jeux de dés sur son sites de jeu en ligne illégal. Le seul opérateur permis de fournir des services de pari et de jeu aux résidents de Hong Kong est le club Hong Kong Jockey régi par l’État. L’entité de l’État a un monopole complet sur les courses de chevaux, les loteries de l’État et toutes les autres formes de paris sportifs.

Lire La Suite... Evolution Gaming Prospère Grâce à l’Absence du Sport

Une descente menée par la police de Hong Kong a éventuellement menée récemment à la capture de 17 joueurs clé présumés impliqués dans cette opération illégale de jeu en ligne. L’organisation a apparemment tiré profit d’un site Web de paris et de jeu à l’étranger aux fins de proposer des services de jeu et de paris pour les joueurs locaux et les parieurs sportifs. Au cours de seulement 14 mois, ils ont réussi à tirer au moins 17,2 millions $ dans des fonds mal gagnés des utilisateurs locaux.

Du temps en prison : un fait accompli

Pendant la descente, la police a réussi à confisquer une tonne de preuves sous forme de portables, téléphones intelligents et cartes de crédit. Les suspects impliqués dans ce que la police a appelé l’opération « Deepskill » sont actuellement détenus pour questionnement. Parmi ceux arrêtés par la police locale, on retrouve 9 hommes et 8 femmes.

S’ils sont déclarés coupables, ils pourraient faire face à une peine d’emprisonnement de 7 ans dans une prison de Hong Kong. Si le blanchiment d’argent est cité comme charge supplémentaire, la peine maximale en termes de temps de prison augmente automatiquement à 14 ans. Le pari illégal comporte la même peine que le blanchiment d’argent. Une amende d’au moins 645 000 $ US est proposée pour chaque membre jugé coupable de quelconque des délits ci-haut.

Le modus operandi des criminels

Le syndicat du crime faisait apparemment fonctionner ses affaires en recrutant des bookmakers consentants, qui, à leur tour, invitaient des parieurs locaux à miser sur un site en ligne spécifique fonctionnant à l’étranger. Afin d’éviter d’être détecté par la police informatique de Hong Kong, le serveur du site Web sautait de temps en temps entre diverses régions de l’Europe et de l’Amérique du nord, ce qui rendait sa détection extrêmement difficile.

Les bookmakers illégaux travaillant pour ce syndicat du crime généraient typiquement les parieurs et joueurs désirant s’engager en recherchant des clients potentiels sur les plateformes de réseau social. Ils utilisaient également les propres références personnelles. La prochaine étape était d'aider les joueurs et les parieurs avec la création de comptes en ligne associés au site étranger en question. Les bookmakers eux-mêmes réussissaient à rester non détectés par la police financière locale en faisant passer l’argent à travers divers comptes, avant d’utiliser les services de bureaux d’échange d’argent afin de retirer les fonds en question. Cela, bien entendu, équivaut à du blanchiment d’argent pur et simple.

Selon l’Unité d’enquête financière du bureau des stupéfiants, l’opération était activement en affaires depuis décembre 2017.

Jouez à des casinos en ligne canadiens DE CONFIANCE. Inscrivez-vous MAINTENANT à un site licencié!

Partager